Microsoft porté par le cloud en début d’année

Microsoft porté par le cloud en début d’année

Fin avril, le géant Microsoft a communiqué au public ses résultats des trois premiers mois de l’année 2021. Son bénéfice net ne cesse de progresser, avec une hausse générale de près de 44%, et un bénéfice net de 15.5 milliards d’euros, des chiffres bien aussi des attentes fixées au départ. Il s’agit pour Microsoft de la plus forte croissance de revenus enregistrée par l’entreprise depuis 2018.

En matière de segments internes, Microsoft publie notamment une progression de 25% du chiffre de leur division LinkedIn, ainsi qu’une stable pour Office 365, pour ses contenus et services Xbox ainsi que pour sa gamme d’ordinateurs portables Surface. Mais surtout, comme le dit ci-dessus le titre de l’article, de très bonnes performances observées pour le cloud Azur. Sa croissance est en ce moment le moteur majeur de la croissance de Microsoft, en ce début 2021.

Le géant de l’informatique profite notamment de la généralisation du télétravail à la suite de la pandémie du covid-19, et met de ce fait l’accent sur la dynamisation des services cloud destinés aux entreprises, tel que l’application Teams. Ainsi, le PDG de Microsoft Satya Nadella déclare : « plus d’un an après le début de la pandémie, les courbes d’adoption du numérique ne ralentissent pas. Elles s’accélèrent, et ce n’est que le début. »

À l’heure où les travailleurs du monde entier s’appuient plus que jamais sur le cloud et les services numériques des entreprises pour pouvoir travailler à distance, Microsoft est fait pour durer encore longtemps, et une belle continuité est proche pour lui.

Leave a Reply